Accueil

Journal bimestriel de huit Ecoles Secondaires Officielles de Beyrouth

Décembre 2001 - Numéro 1 - Dossier

 

Marwan I.
Akhtal El-Saghir
 

Parcours touristique du Nord à la Montagne du Chouf

Le Liban est le pays de rencontre de plusieurs civilisations et ses sites touristiques en gardent les traces. 
De la mer à la montagne, de nombreux lieux magnifiques sont à découvrir. Pour exemple, Tripoli, la capitale du Liban-Nord, et le palais de Beit Ed Dine au cœur de la montagne du Chouf.


Tripoli, une ville méditerranéenne

Tripoli, à 85 km au nord de Beyrouth, est la seconde ville du Liban avec 500 000 habitants. C'est une ville caractérisée par son riche passé et son activité commerçante et artisanale.
Tripoli renferme de nombreux vestiges, parmi lesquels 40 monuments datant pour la plupart du XIVème siècle, et une douzaine de mosquées mamelouks et ottomanes, des « khans » ou caravansérails et des « hammams » ou bains publics. Le château Saint-Gilles doit son nom au Comte de Toulouse, Raymond de Saint-Gilles, qui l'a fait construire au XIIème siècle, à l'époque des croisades.
Quant aux souks, ils sont constitués de bijoutiers, parfumeurs, tanneurs, fabricants de savon et autres métiers, qui se regroupent dans un environnement qui n’a jamais changé depuis le Moyen-âge.
La foire internationale de Tripoli est un centre où se tiennent plusieurs manifestations commerciales.
Au large de Tripoli, trois îlots, dont le plus important est l’île aux palmiers, ont été déclarés réserve naturelle.

 

Beit Ed Dine, un palais enchanteur

Beit Ed-Dine, littéralement « la maison de la foi », dans la montagne du Chouf, à 17 km de Beyrouth, a été construite au XIXème siècle par l'émir Bachir II Chéhab, qui a gouverné le Mont-Liban durant près d’un demi-siècle. Ce palais resta la résidence de l’émir et de son gouvernement jusqu’en 1840, date de son exil. En 1842, le palais devint le siège des gouverneurs ottomans, puis de leurs représentants, les Mutassarrifouns du Mont-Liban, qui l’occupèrent entre 1860 et 1915. En 1934, il fut classé monument historique. A partir de 1943, il devint la résidence d'été du Président de la république libanaise.
Le palais de Beit Ed-Dine, avec son musée, ses bains, ses mosaïques et ses magnifiques jardins est un des sites touristiques les plus visités du Liban.

  

 

 

Vous avez des commentaires ? Écrivez dans le courrier des lecteurs !
Vous voulez communiquer avec le club presse de l'école ? Ecrivez au club : akhtal@terra.net.lb

Coordonnateurs projet : Amal Abi Azar, Mariam Rifaï, Reda Saleh ; Soutien technique : Abdo Yammine, Soraya Naufal, Isabelle Guillot